Cataracte2021-10-19T11:05:16+02:00
Prenez rendez-vous

La cataracte est une opacification du cristallin qui entraîne une baisse progressive de la vue

Vous pouvez traiter cette pathologie courante par une chirurgie de la cataracte
AUTO-TEST : SUIS-JE OPÉRABLE ?
PRENEZ RENDEZ-VOUS À LA CLINIQUE

La cataracte est une opacification du cristallin qui entraîne une baisse progressive de la vue

Vous pouvez traiter cette pathologie courante par un traitement réfractif de la cataracte
AUTO-TEST : SUIS-JE OPÉRABLE ?
PRENEZ RENDEZ-VOUS À LA CLINIQUE

Recouvrez votre vision et faites l’expérience de plus de couleurs et de clarté

Dans cette vidéo, le Dr David Donate vous explique ce que ressentent les patients après un traitement réfractif de la cataracte

Corrigez votre cataracte et restaurez votre vision

Dans les onglets ci-dessous, vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur la chirurgie réfractive de la cataracte

La cataracte est la première cause de cécité dans le monde. En France, elle touche plus de 20% de la population de plus de 65 ans et 60% des plus de 85 ans. Sa prévalence est en constante augmentation du fait de l’allongement de la durée de vie.

La cataracte est une opacification totale ou partielle du cristallin qui entraîne une baisse progressive et irréversible de la vision en l’absence d’un traitement chirurgical.

Rarement, elle peut apparaître dans un seul oeil (cataracte unilatérale) mais elle affecte généralement les deux yeux (cataracte bilatérale).

La gêne visuelle qu’elle occasionne varie selon l’intensité et la localisation de l’opacification du cristallin. Le cristallin est une lentille complètement transparente située derrière l’iris. Il est élastique et de forme biconvexe. Cette convexité varie grâce au muscle ciliaire et permet la vision rapprochée : c’est l’accommodation qui réalise la mise au point sur la rétine.

Le cristallin est composé d’un noyau central de fibres protéiques entouré d’une enveloppe transparente et élastique : la capsule. Dans ce petit sac, on distingue deux parties afin de se repérer anatomiquement : la capsule antérieure et la capsule postérieure.

Chez un patient atteint de cataracte, le cristallin perd de sa transparence et de sa souplesse et change de couleur selon son degré d’atteinte (brun, rouge, blanc…). La lumière n’est plus bien transmise à la rétine : l’image produite n’est plus claire. Lorsque la cataracte est importante, on peut l’observer à l’oeil nu, dans la pupille.

Les symptômes de la cataracte

Les symptômes apparaissent le plus souvent avec l’âge, même si une cataracte peut survenir à tout moment de la vie. La cataracte est indolore et se caractérise par des symptômes purement visuels, le principal étant une baisse progressive (parfois sur plusieurs années) de la vision malgré une correction adaptée (lunettes ou lentilles).

L’opacification progressive du cristallin peut se manifester de la manière suivante :

  • Une vision floue
  • Une diminution de l’acuité visuelle
  • Une altération de la vision des couleurs (jaunissement, difficulté à distinguer les couleurs proches)
  • Des éblouissements, des halos autour des sources lumineuses pouvant rendre la conduite de nuit difficile.
  • Des aberrations optiques
  • Une diminution de la vision des contrastes
  • Le besoin d’augmenter les sources de lumière pour certaines activités (lecture, couture…)

Le retentissement de ces symptômes sur les activités quotidiennes peut devenir important et très gênant.

La cataracte

L’âge, le vieillissement et le durcissement du cristallin qui en découlent, représente la principale cause de cataracte.

Cependant, d’autres facteurs de risque existent :

  • Les traumatismes de l’oeil (plaies, contusions)
  • Des pathologies médicales comme le diabète
  • La prise prolongée de traitements médicamenteux (cortisone) ou par radiothérapie.
  • L’association à une autre pathologie de l’oeil (myopie forte, uvéite…)
  • L’existence d’un syndrome malformatif
  • L’exposition solaire prolongée sans lunettes de soleil.
  • La consommation excessive d’alcool et le tabagisme.

Le dépistage de la cataracte se fait classiquement par :

  • Un test d’acuité visuelle
  • Un examen à la lampe à fente (biomicroscope)

A la Donate Vision Clinic, nous sommes spécialisés dans le dépistage de la cataracte. Nous ne testons pas que l’acuité visuelle mais nous tenons également compte de la qualité visuelle.

Pour ce faire, nous évaluons la sensibilité aux contrastes à toutes les fréquences spatiales ainsi que l’absorption et la diffusion de la lumière par le cristallin grâce au « HD analyzer » Visiometrix.

La densité du cristallin est évaluée par imagerie OCT.

Nous évaluons également les modifications aberrométriques liées à la cataracte.

Lors du bilan pré opératoire proposé, nous nous assurerons également de la bonne santé des autres structures anatomiques et physiologiques de l’œil pour optimiser les résultats de la chirurgie et en diminuer les complications.

Nous vérifierons :

  • L’état des zonules du cristallin (fibres qui maintiennent le sac capsulaire
  • L’état de la rétine
  • L’état du nerf optique (imagerie OCT : tomographie optique cohérente)
  • L’état des glandes de Meibomius
  • L’état du film lacrymal et la régularité de la surface cornéenne
  • La topographie cornéenne
  • L’état des cellules endothéliales cornéennes (microscopie spéculaire)

Enfin, nous réaliserons une biométrie oculaire. Cet examen permet de recueillir les dimensions de l’œil afin de calculer avec précision la puissance de l’implant (fabriqué sur mesure) qui va remplacer votre cristallin et vous donner une vision parfaite sans lunettes.
Le but de ce bilan très complet (environ 2 heures) est d’opérer dans les meilleures conditions de sécurité et de vous offrir le meilleur résultat visuel possible.

Le seul traitement de la cataracte est chirurgical, c’est d’ailleurs l’intervention la plus pratiquée en France avec près de 700 000 interventions par an.

Grâce à l’amélioration des techniques opératoires, des appareils de traitement et des implants, opérer la cataracte est une intervention devenue très sûre et précise.

Le traitement chirurgical aura pour but :

  • De nettoyer le cristallin opacifié
  • D’insérer une lentille artificielle (implant intraoculaire en matériau de synthèse), tout en conservant son enveloppe naturelle (capsule) qui servira ainsi de support à l’implant.

Il est fréquent d’opérer un œil puis l’autre, une semaine plus tard. On peut également opérer les deux yeux lors d’une seule intervention.

Cette opération est définitive et l’implant est conservé à vie.

Les différents types de cataracte

On classera les différents types de cataracte en fonction de la zone anatomique du cristallin qui sera opacifiée.

Cataracte nucléaire : Les opacités sont situées dans le noyau du cristallin. Son évolution va induire une myopie croissante et parfois le dédoublement d’images.

Cataracte corticale: Les opacités sont situées en périphérie, dans le cortex du cristallin.

Cataracte cortico-nucléaire: Toutes les couches du cristallin sont opacifiées de façon plus ou moins homogène C’est la forme la plus fréquente de cataracte sénile. Le patient a le sentiment d’avoir besoin de plus de lumière pour voir.

Cataracte sous-capsulaire : Les opacités se situent sous la capsule postérieure ou antérieure du cristallin. Cette cataracte donne la sensation d’avoir un voile devant les yeux et d’être ébloui.

Les différentes formes de cataracte seront également nommées selon leur cause d’apparition.

Cataracte sénile : C’est la plus fréquente des cataractes. Elle apparaît avec l’âge, autour de 65/70 ans, même si elle peut toucher des individus bien plus jeunes. Le noyau et le cortex sont opacifiés (cataracte cortico-nucléaire). Elle touche souvent la vision de loin dans un premier temps avant de gêner la vision de près.

Cataracte traumatique : Elle survient souvent chez le sujet jeune et l’enfant suite à une contusion (coup de poing, bouchon de champagne, sports de balle : attention au badminton et au squash!). Elle est classiquement sous capsulaire postérieure. Elle peut également faire suite à une plaie du globe oculaire ou à l’introduction d’un corps étranger dans l’oeil. Elle peut parfois apparaître longtemps après avoir reçu un coup.

Cataractes pathologiques : Elles regroupent les cataractes consécutives à une autre pathologie oculaire : myopie forte, uvéite chronique (on les appelle « cataractes compliquées ») ou à une pathologie générale métabolique comme le diabète insulino-dépendant (cataracte sous capsulaire postérieure) par exemple. Il peut y avoir des cataractes iatrogènes dues à la prise prolongée de certains médicaments (corticoïdes) ou dans les suites d’une radiothérapie.

Cataracte congénitale : Elle peut être présente dès la naissance (0,03% des naissances) et nécessite une prise en charge précoce pour éviter une amblyopie.

Cataracte secondaire ou fibrose capsulaire : Elle survient fréquemment suite à l’opération de la cataracte. Elle n’est pas considérée comme une complication de la première opération. Elle est due à l’opacification de l’enveloppe du cristallin dans les quelques mois ou années qui suivent l’intervention primaire. Elle sera diagnostiquée facilement grâce à un examen à la lampe à fente et traitée de façon indolore en une seule fois grâce au Laser YAG (capsulotomie).

Se libérer des lunettes et des lentilles de contact en 3 étapes faciles

Profitez d’une vision naturelle exceptionnelle à Lyon avec La Méthode Donate

PRENEZ CONTACT

La première étape est de vous assurer que la chirurgie laser des yeux est ce qui vous convient. C’est pourquoi nous vous proposons un premier rendez-vous gratuit. Appelez-nous au 04 78 17 27 27 ou réservez facilement un rendez-vous sur notre agenda en ligne

RENCONTREZ-NOUS

Visitez notre clinique. Vous bénéficierez d’un examen très complet et nous pourrons discuter de votre mode de vie et de vos attentes. Vous repartirez avec des réponses claires sur la meilleure option de traitement pour vos yeux

PROFITEZ DE LA VIE

Après avoir été traités avec la Méthode Donate, nos patients nous disent que chaque jour est meilleur et regrettent de ne pas l’avoir fait plus tôt ! Vous serez prêt à profiter de la vie sans les tracas des lunettes et lentilles de contact !

La Méthode Donate

Plus de 50 ans ? Découvrez si vous pourriez à nouveau lire clairement sans lunettes !

Après 50 ans, de nombreuses personnes trouvent les lunettes de lecture frustrantes ou remarquent une vision trouble qui n’existait pas auparavant. Prenez rendez-vous dès aujourd’hui et découvrez comment vous pouvez rajeunir vos yeux de 10 à 20 ans !

Prenez rendez-vous

Questions fréquentes

Il n’y a pas d’âge recommandé pour se faire opérer. Il faut penser à l’opération dés que vous êtes significativement gêné dans vos activités quotidiennes. l ne faut pas attendre que le cristallin soit trop dur et trop opaque. Si l’âge moyen de l’opération de la cataracte se situe entre 60 et 70 ans en France, certaines personnes sont gênées bien plus tôt. De plus, l’indication dépendra également du type de cataracte dont vous souffrez. Un patient actif souffrant de cataracte se fera opérer rapidement.

Il n’y a pas d’obligation à se faire opérer. Certaines personnes âgées dont la vie quotidienne ne nécessite pas une très bonne vue s’accommodent très bien de cette pathologie. En revanche, si la cataracte vous empêche de mener une vie normale (conduite, lecture…) ou vous restreint dans vos loisirs (lecture, couture…), il ne faut pas hésiter à consulter.

On ne peut éviter la cataracte à proprement parler puisqu’elle est un phénomène naturel lié au vieillissement de l’œil. La seule cataracte « évitable » est celle liée aux traumatismes directs de l’œil (cataracte traumatique). En revanche, comme dans de nombreuses pathologies générales, une bonne hygiène de vie peut vous aider à préserver vos yeux plus longtemps :

  • Protéger vos yeux des UV avec des lunettes de soleil
  • Eviter le tabac et l’alcool
  • Contrôler sa glycémie en cas de diabète
  • Faire contrôler la prise au long cours de certains médicaments par son médecin (corticoïdes…)

Vous pouvez reprendre le sport 15 jours après l’opération. Mais le temps étant le meilleur allié de votre cicatrisation, restez tout de même prudents avec les sports de contact les semaines suivantes.

Non. Les implants posés de nos jours sont très résistants et étudiés pour durer toute votre vie.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie liée au vieillissement de la zone centrale de la rétine (appelée macula). Elle se traduit par une perte progressive de la vision centrale. s’il existe une cataracte associée à une dmla, cela nécessitera une prise en charge particulière mais il n’y a pas de contre-indication. Souvent, le traitement de la cataracte permet d’améliorer le diagnostic et le traitement de la DMLA,. contrairement à une idée reçue fréquemment entendue, la chirurgie de la cataracte ne fait pas évoluer la DMLA, si la prise en charge est bien menée.

Dès que vous vous sentez gêné visuellement et que votre vue baisse malgré une correction adaptée.

En dehors de très rares exceptions, il n’y a pas de caractère d’urgence à opérer. Une fois de plus, c’est votre ressenti qui vous amènera à consulter en vue d’une intervention.

Les effets secondaires de la chirurgie de la cataracte sont principalement liés aux gouttes oculaires que vous devrez mettre dans vos yeux après l’opération : allergies ou irritations. Heureusement, tous les patients ne souffriront pas de ce genre de désagréments, mais il arrive parfois que certaines personnes aient une sècheresse oculaire préexistante à l’opération. Cette pathologie qu’on appelle communément « œil sec » est due à une dystrophie des glandes de Meibomus, petites glandes situées le long des paupières qui assurent la qualité du film lacrymal. Il peut en résulter une sensation d’irritation oculaire, d’éblouissement ou de fluctuation de la vision. Ces symptômes régressent si on traite cette sècheresse oculaire avant/pendant et après le traitement de la cataracte. Si un patient devait avoir une sècheresse oculaire, elle serait de toute façon diagnostiquée lors du bilan très complet qui est pratiqué systématiquement à la Donate Vision Clinic. Les gouttes pour les yeux restent cependant indispensables après chaque opération car elles réduisent le risque d’inflammation et d’infection postopératoire.

Elles sont très simples et brèves. Il faut se ménager un peu de repos et surtout, rester dans un environnement propre les jours qui suivent l’intervention. Le but est d’éviter toute infection et tout contact « brutal » avec l’œil récemment opéré.

Malheureusement, il n’existe pas de traitement autre que chirurgical à cette pathologie Mais comme vu précédemment, une alimentation variée de qualité et une bonne hygiène de vie restent de bonnes méthodes naturelles contre le vieillissement de l’œil et le vieillissement en général.

Vous ne pourrez pas conduire immédiatement après votre opération et quelqu’un devra vous accompagner. En revanche, vous verrez le chirurgien le lendemain de l’intervention et lui seul pourra vous donner le feu vert pour la conduite. Elle est habituellement possible deux à trois jours après la chirurgie.

C’est une suite très fréquente de l’opération de la cataracte. Lors de la première opération, le chirurgien garde intacte la capsule du patient puisqu’elle sert de support à l’implant qui est inséré dans l’oeil. Avec le temps, de façon très variable mais systématique, cette capsule perd aussi de sa transparence, trouble la vision du patient et laisse penser que la cataracte est revenue. Ce n’est pas le cas. Le traitement de cette cataracte secondaire est très simple et indolore. Vous vous rendrez au cabinet de votre chirurgien comme à une simple consultation et après l’instillation de quelques gouttes de collyre anesthésiant, le médecin réalisera une ouverture centrale de la capsule à l’aide d’un laser appelé Laser YAG. Ce geste dure quelques minutes, est parfaitement indolore et vous retrouverez définitivement une vue claire. Vous pourrez venir sans accompagnant et reprendre vos activités tout de suite après le traitement. La seule gêne que vous pourrez ressentir résultera de la dilatation de la pupille pendant quelques heures.

Oui, l’implant inséré dans votre œil restera transparent tout au long de votre vie et il est fait pour durer tout aussi longtemps. Il ne nécessitera pas de remplacement.

Non, vous pouvez vous faire opérer à tout âge du moment que vous êtes gêné Si votre état général le permet, il n’y a pas de contre-indication à vous faire opérer.

Les examens très complets que vous aurez passés au préalable permettront un check-up complet de vos yeux et s’il devait y avoir une autre pathologie oculaire associée, elle serait détectée et traitée également.

Nous disposons maintenant d’implants qui permettent, en plus de remplacer les fonctions de votre ancien cristallin, de corriger les autres défauts visuels. Si vous le souhaitez, vous pouvez demander à avoir des implants qui vous permettront de voir de loin et de près sans lunettes. C’est ce qu’on appelle « chirurgie réfractive de la cataracte ».

Très souvent, vous verrez très bien dès le lendemain. Parfois, il faudra quelques jours si jamais il existe un petit œdème de cornée transitoire.

Des patients heureux racontent pourquoi ils nous ont choisis

Nous avons aidé des milliers de Lyonnais à bénéficier d’une vision naturelle exceptionnelle sans cataracte ni lunettes

★ ★ ★ ★ ★

Ce médecin m’a opérée en 2009. Implants multi focaux… Avoir des yeux “bioniques” quand on a eu pendant 50 ans des verres en cul de bouteilles c’est génial…  C’est un rêve d’avoir ces yeux là, c’est les mille et une nuances de la couleur verte des arbres qui entourent la clinique. En 2020 j ai 12,6 pour mon œil droit et 10 pour l’œil gauche, j’avais -15 dioptries avant mon opération… Elle est pas belle la vie?

Camille M.

★ ★ ★ ★ ★

Grâce aux conseils et aux grandes compétences du docteur David Donate, j’ai opté pour les implants multifocaux, et maintenant je travaille et je vis sans lunettes et avec un grand confort.

Dr Bernard M.

★ ★ ★ ★ ★

J’ai suivi les conseils d’un ami pour une consultation auprès du Dr Donate. Bien m’en a pris, car aujourd’hui sans correction , j’ai retrouvé une vue à 10 de chaque œil. Merci donc à eux pour leur professionnalisme. Je conseille à tous. Innovant, rigoureux et à la pointe.

Antoinette T.

★ ★ ★ ★ ★

L’intervention (PRELEX) s’est faite sous anesthésie générale à la clinique en ambulatoire. Je n’ai ressenti aucune douleur. Les résultats ont été époustouflants le lendemain. Plus de lunettes pour conduire ou travailler. J’ai oublié mes problèmes de vue. Merci à l’équipe du Dr Donate pour leur gentillesse et leur professionnalisme.

Dr Yves L.

★ ★ ★ ★ ★

Alors que j’ai porté des lunettes toute ma vie, depuis cette intervention, je ne porte plus de lunettes ni de près ni de loin. Je suis très satisfait du résultat. Merci à vous et à votre équipe.

Pierre G.

★ ★ ★ ★ ★

Quel bonheur d’ouvrir les yeux le matin et de voir ce qui se passe autour de soi sans avoir à chercher ses lunettes. C’est libérateur d’être indépendant de cette transplantation exogène peu attrayante. J’aurais dû le faire plus tôt ! Alors n’hésitez pas, faites le grand saut.

Professor Devouassoux M.

★ ★ ★ ★ ★

Des années d’errance d’ophtalmo en ophtalmo. Enfin un docteur et une équipe à l’écoute et de vraies réponses thérapeutiques. Je le recommanderai à mes amis !

Jean-Alex C.

★ ★ ★ ★ ★

je me suis moi aussi fait opérer par implants multifocaux et j’y vois très bien même sur ordi. J’ai trouvé le Dr Donate très pro et à l’écoute de mes besoins.

Farid R.

Nous avons remplacé les images de vrais patients qui ont fourni ces témoignages pour protéger leur vie privée.

Choisissez ce qu’il y a de mieux

Plus de 50 ans ? Découvrez si vous pourriez retrouver le plaisir de lire sans lunettes !

Après 50 ans, de nombreuses personnes trouvent les lunettes de lecture frustrantes ou remarquent une vision trouble qui n’existait pas auparavant. Prenez rendez-vous dès aujourd’hui et découvrez comment vous pouvez rajeunir vos yeux de 10 à 20 ans!

Prenez rendez-vous

Vous avez des questions sur la chirurgie de la cataracte ?

Regardez les vidéos de nos patients pour en savoir plus avec le Dr David Donate, chirurgien ophtalmologiste expert

Apporter une expertise de classe mondiale aux patients de Lyon

Nous sommes honorés d’être membres de ces prestigieuses organisations professionnelles

Liens vers des ressources faisant autorité sur la chirurgie réfractive de la cataracte

Suivez les liens ci-dessous pour plus d’informations sur la chirurgie réfractive de la cataracte

La cataracte débutante nécessite une simple surveillance et le port de lunettes adaptées. Lorsqu’elle entraîne une gêne dans les activités quotidiennes, le seul traitement efficace est la chirurgie. Cliquez ici pour en lire plus.

Les symptômes de la cataracte sont : troubles de la vision des couleurs qui paraissent sépias, fanées, vision floue, halos autour des points lumineux, éblouissements, difficultés à voir la nuit…..Cliquez ici pour en lire plus.

Lorsque l’acuité visuelle baisse au point de restreindre considérablement les activités quotidiennes, c’est un signe possible de cataracte. Généralement, cette baisse de la vision se produit lentement, sur plusieurs années. Cependant, il arrive parfois qu’elle se manifeste plus rapidement (en quelques mois). Cliquez ici pour en lire plus.

La cataracte est une opacification du cristallin d’évolution lente, entraînant une baisse progressive de la vision. Une gêne dans les activités quotidiennes ou professionnelles amène à envisager un traitement chirurgical pour rendre à l’œil sa transparence et corriger la vue. Cliquez ici pour en lire plus.

Ce travail s’inscrit dans le cadre des travaux sur la pertinence des soins menés par la HAS et plus précisément sur le thème de la chirurgie de la cataracte Cliquez ici pour en lire plus.

Dr. David Donate

Ophtalmologue à Lyon

20 ans d’expérience et 20 000 traitements de correction visuelle réussis

Avec plus de 20 ans d’expérience, plus de 20 000 procédures réalisées avec succès, de nombreuses publications académiques et projets de recherche, le Dr David Donate s’est forgé une réputation internationale.

Dans sa clinique à la pointe de la technologie à Lyon, le Dr Donate suit une méthode spécialisée baptisée “La Méthode Donate”, pour s’assurer que ses patients se sentent en confiance lors de leur voyage vers la correction de la vision. En combinant des bilans pré et post-opératoires de la plus grande qualité, des solutions d’une précision experte et les technologies les plus abouties, le Dr Donate a tous les atouts pour offrir le meilleur résultat possible à ses patients.

LIRE LA SUITE

Go to Top